Jean Luc Thomas

Projets

Jean-Luc Thomas

Musicien voyageur, Jean-Luc Thomas travaille depuis de nombreuses années sur la dualité entre son terreau de Bretagne et des rencontres vers d’autres esthétiques (jazz, musique contemporaine…) et d’autres cultures (Brésil, Niger…).
Entre écriture et improvisation, il développe un langage servant avant tout à communiquer au fil des aventures que son parcours lui a permis (et continue) de tisser en s’impliquant dans différentes aventures que vous retrouverez ici.

Après avoir sillonné les routes de Bretagne avec les groupes de fest-noz Hastañ et Pellgomz, Jean-Luc Thomas part sur les routes du monde et on le retrouve ainsi à Saõ Paulo, Rio de Janeiro, Olinda (Brésil), Bamako, Ségou, Koutiala, Nintabougouro (Mali), Erbil, El Souleymany, Dahouk (Kurdistan Irakien), Poznan, Varsovie, Katowice, Gdansk… (Pologne à plusieurs reprises où Jean-Luc est le parrain de l’école de musique de Niepruszewo), Niamey, Zinder, Maradi (Niger), Belfast, Milan, Lugano, Cromer, St Pierre et Miquelon, Dehli, Jaipur, Goteborg, Malmo, Copenhague, … Où il va croiser la route de musiciens chevronnés (Amadou Diallo, Dominique Pifarely, Um Trio Vira Lata, Bojan Z, Andy Emler, Yacouba Moumouni, Boubacar Souleymane, François Corneloup, Maré Sanogo, Jacques Pellen, Abdallah Ag Oumbadougou, Kej, Flûtes 4, Tea For Three, Hopi Hopkins Carlos Malta, Bernardo Aguiar, Michel Godard, Ravichandra Kulur…

Son intérêt pour les musiques populaires et savantes, la rencontre avec des artistes de grande qualité, continue de nourrir son travail.
Sans oublier les bases de son parcours artistique: la musique bretonne des festoù-noz et des mariages, la musique Irlandaise des sessions et des ceilis,